/Boîte à idées
­

titre_boite_idees

Des pistes pour vivifier la lecture

Club de lecture des acquisitions littérature adulte

1 avril 2010

Date :

avril 2010

Lieu :

La bibliothèque

Objectifs :

  • Pour les livres : être lus avant d’être mis en circulation
  • Pour les bibliothécaires : connaître le maximum de romans sans les avoir tous lus
  • Pour les membres du club : avoir le plaisir de lire des livres récents et de devenir des prescripteurs légitimes
  • Pour la bibliothèque : associer des lecteurs à la vie de l’établissement
  • Pour le public : avoir des pistes de lecture émanant d’autres lecteurs

Principe :

  • Chaque mois, la bibliothécaire chargée de l’acquisition des romans adultes répartit aux membres du groupe les livres récemment achetés
  • A la séance suivante, chacun à tour de rôle présente sa ou ses lectures (résumé et impressions) et rédige quelques phrases sur un signet qui accompagnera le livre, et invitera les lecteurs suivants à y ajouter leur avis.
  • La liste des romans évoqués lors de la séance est mise en ligne sur le site de la ville et de la bibliothèque dès le lendemain.

Organisation :

  • Ce fonctionnement implique un rythme mensuel d’achat de nouveautés, de leur saisie et de leur équipement.  (Dans la BM témoin, 14 participants, 20 titres par mois)
  • Réunion une fois par mois de 18 h à 20 h
  • Le lendemain, les nouveautés (avec leurs signets) sont sur table pour le public

Atouts :

  • Régularité des achats et des mises à disposition des livres aux usagers
  • Facilité de conseils aux usagers pour les deux bibliothécaires membres du comité
  • Diversité socio-professionnelle des lecteurs
  • Traces de lecture : les signets ne se perdent pas, sont remplis par les autres lecteurs
  • Dynamique : une excellente façon de promouvoir les acquisitions du fonds de littérature adulte

Plus :

  • Une fois par an, une des rencontres du club se déroule chez le libraire, c’est également une occasion pour chacun de choisir un ouvrage pour la bibliothèque
  • Chaque année, une soirée dégustation de romans est organisée pour tous les lecteurs de la bibliothèque. Chaque membre du club y présente son roman préféré de l’année
  • Un club de lecture, c’est un socle solide sur lequel peuvent s’appuyer les bibliothécaires souhaitant organiser des rencontres avec des auteurs. En préparant ces rencontres très en amont, avec la collaboration active des lecteurs du club, on peut sereinement s’attendre à des débats riches, animés et constructifs

Suggestion (Livralire) :

Mise en place du principe en section « ados » et dans les CDI car rien de tel que les lecteurs pour promouvoir les livres !

Origine et contact :

Bibliothèque de Seyssinet-Pariset (38)

 

Duos

5 février 2010

Lieu :

En bibliothèque ou en CDI

Objectifs :

Enrichir une lecture
Faire découvrir le fonds

Principe :

Associer un roman à un autre support : un documentaire papier, un CD ou un film.

Exemples en jeunesse :
Maestro (PETIT, EDL) et  Musique de VILLA LOBOS
L’homme aux oiseaux (BURGESS, Gallimard) et Les oiseaux (LEVESQUE, Milan, c’est ma passion)
Exemples en adulte :
Villa Amalia (QUIGNARD, Gallimard) et un CD de CHOPIN
Le vendeur de saris (BATWA, Deux Terres) et un CD de Ravi SHANKAR

Organisation :

  • Constituer des duos
  • Relier les deux oeuvres par un simple raphia de couleur

Suggestions :

  • Faire une opération exceptionnelle ou une offre permanente
  • Garder une trace des duos (classeur, cryptage dans fichier informatique)
  • Associer les lecteurs pour la constitution des duos

Origine :

Médiathèque de Montceau les Mines (71)

 

Prime de Noël

1 décembre 2009

 

Lieu :

En bibliothèque, pour les familles

Objectifs :

  • Profiter de la trêve pour rompre avec les habitudes en choisissant des livres pour le public
  • Faire sortir des livres « grand large »
  • Susciter une occasion de lecture en famille

Principe :

Forcer le prêt en donnant un livre surprise

Organisation :

  • Sélectionner dans les rayons jeunesse et adulte des livres de poésie, de photographies, des livres d’art originaux, des ouvrages sur la langue (expressions, idiomes)
  • Constituer un stock dans des bacs sous la banque de prêt
  • Ajouter le livre « cadeau » à ceux empruntés par les parents ou les adultes

Avantages :

  • Surprendre le public
  • Faire  connaître le fonds
  • Faire vivre des titres qui sortent « trop »peu des rayons

Origine :

Livralire

Suggestion :

Ça fonctionne sans que les livres soient emballés : il suffit de les remettre côté dos de couverture (gain de temps et de coût) !

ESSL : ExemplaireS en Stabulation Libre (Appellation d’origine)

24 juin 2009

 

Lieu :

Bibliothèque section adulte

Objectifs :

  • Désenclaver les livres
  • Favoriser l’accès à des livres difficiles ou peu connus que les lecteurs ne rencontreraient jamais en rayon
  • Permettre aux lecteurs des rencontres de hasard grâce à ce désordre complet !

Principe :  Des bacs de type bouquiniste avec nouveautés variées (fictions et essais)

Organisation :

Sitôt achetés, les livres sont équipés au minimum (numéro d’inventaire), ni couverts ni cotés, et mis en vrac dans des bacs. Certains ouvrages à succès sont achetés en 4 exemplaires.

Avantages :

  • Gain de temps
  • Rapidité du circuit du livre. Des livres achetés le matin sont mis en prêt le jour même.
  • Désherbage régulier et rapide. Exemple, les livres de politique qui se démodent vite.
  • En cas de demande précise, recherche conjointe avec le lecteur après repérage du visuel de couverture sur internet
  • Augmentation des prêts (un livre en ESSL sort 7 fois plus qu’en rayon)

Origine :

  • Bibliothèque municipale, centrale adulte de Lausanne (depuis 1985) et dans les annexes à plus petite échelle (ESSL dans des boîtes)
  • Lire dans BBF 2001, no 1 (p. 54 – 56) :  « ESSL ,  une expérience de mise en stabulation libre d’une partie des collections » par P.-Y. LADOR

Echos :

  • Bibliothécaires et lecteurs sont très attachés à ce principe.
  • Le défi est de garder un équilibre entre livres « faciles » et « difficiles »

« Ecouter Voir », 10 mn pour un coup de coeur

29 mars 2009

Lieu :

Bibliothèque section adulte et jeunesse

Objectifs :

Convier les lecteurs, lors d’une brève parenthèse hebdomadaire, à découvrir un livre, une revue, un CD, choisi dans les collections de la bibliothèque.  Réintroduire de l’oralité dans les bibliothèques.

Principe :

 Proposer chaque semaine aux heures d’affluence (le samedi à 16H dans le cas présent) une brève parenthèse orale, de 10-15 minutes maximum.

Organisation :

  • A tour de rôle les bibliothécaires choisissent un ou deux documents et préparent leur présentation.
  • 5 minutes avant le « Ecouter Voir », une personne, tel le joueur de Hamelin, sillonne l’établissement, avec une petite musique, jingle de l’opération, qui invite les gens à la suivre et à rejoindre le point de la présentation, différent d’une fois sur l’autre.
  • Une phrase d’accroche pour interpeller (sans donner le titre du document) est inscrite sur un tableau noir près de la banque de prêts-retours.

Variantes :

  • Organiser un « Ecouter Voir spécial » de plus longue durée, une heure ou plus, pour recevoir un auteur, un éditeur, une exposition…
  • Proposer des lectures chorales sur un thème…
  • Inviter des lecteurs à présenter leurs documents en s’inscrivant auprès des bibliothécaires.

Avantages :

  • Les bibliothécaires font valoir un rôle de passeurs auprès des lecteurs.
  • Des titres du fonds ont de nouveau la possibilité d’être empruntés et lus.

Origine :

Bibliothèque Saint Bruno à Grenoble, sur une suggestion de Livralire.

Suggestions :

  • Apposer un logo « Ecouter Voir » sur les ouvrages ou CD promus.
  • Laisser le fantôme de l’ouvrage de la semaine sur un pupitre.
  • Ne pas remettre les documents en rayon dès leur premier retour : les  isoler quelques temps dans un panier ou sur une table spéciale.
  • Imprimer la liste trimestrielle des « promus ».