titre_boite_idees

Des pistes pour vivifier la lecture

Plateaux de nouveautés

25 avril 2018

Lieu : Médiathèque Côte-d’Or (MCO)

Principe : Présentation d’ouvrages et de ressources numériques finement sélectionnés par les bibliothécaires de la médiathèque départementale.

Public : Le personnel des bibliothèques, des collèges, des Ehpad, des services sociaux du département.

Objectifs :
– Faire connaître la production éditoriale et numérique
– Aider aux acquisitions dans les établissements desservis
– Améliorer la connaissance des ressources de la Médiathèque Départementale
– Favoriser les échanges

Organisation : Chaque secteur d’acquisition présente sur deux jours consécutifs et en journée continue (9h-17h),  les documents et ressources numériques acquis depuis 6 mois, en mettant en avant les titres indispensables ou remarquables.

Les bibliothécaires de la MCO font, plusieurs fois sur les deux journées, des présentations flash de 15 minutes, pour mettre en avant, par secteur, une collection, une thématique, des tendances, etc.

Périodicité :
Cette opération dénommée « temps de partage » est organisée deux fois par an,
au printemps (juin) et à l’automne (novembre).

Prolongements :
– Mise en ligne régulière des sélections sur le site de la MCO.
– Rencontres dans des  bibliothèques du réseau avec un professionnel, un libraire ou un membre de la MCO, sur un thème comme « la rentrée littéraire adulte » ou « les nouveautés jeunesse ».

Les livres nomades

22 avril 2017

bandeaunomade
Livres nomades bandeau facered Livres nomades dandeau versored

Lieu : Le Havre (France – Seine-Maritime)

Principe :
Des présentoirs de 50 documents en libre-service dans la ville.

Objectifs :
– Faciliter l’accès aux livres pour tous : anonymat, gratuité, proximité
– Redistribuer des livres sans contrepartie. C’est cadeau.
– Faire voir des livres dans des lieux d’attente, de passage ou de rencontre
– Surprendre les habitants

le havre nomadered4

Organisation :
Les meubles : les présentoirs sont fabriqués par les services techniques de la ville. Un modèle unique, en bois et sur roulettes, conçu pour la lisibilité des titres et une manipulation aisée.
Collecte : la moitié des titres sont des dons déposés à la bibliothèque Salacrou. L’autre provient du désherbage des bibliothèques de la ville.
Préparation : tous les livres sont enregistrés informatiquement avant d’être triés puis équipés d’un large bandeau qui cache le code-barre, rend la revente impossible et labellise l’opération.
Choix des documents : 50 par présentoir, moitié livres jeunesse, moitié livres adultes, sauf dans des environnements spécifiques. Exemples: aux abords d’une crèche, il y aura plus de livres jeunesse, au théâtre plus de documents pour adultes.
Réassort : le rythme varie entre une semaine et trois mois, en fonction des lieux d’implantation et du nombre de livres emportés.

Gestion :
Sont affectées à cette prestation deux personnes en contrat service civique de 8 mois à 24h par semaine, supervisées par une bibliothécaire.

Implantations :
En 2017, on compte 60 points de distributions (boutiques, restaurants, centres de soin, espaces culturels, maisons de quartier..) répertoriés sur le site des bibliothèques de la ville. L’objectif est d’atteindre 100.

Constats et impacts :
– Nombre de livres adultes sont remis dans le circuit par le lecteur contrairement aux livres jeunesse que les familles s’approprient.
– Les personnes qui travaillent aux abords sont investies dans l’opération. Des établissements se portent candidats pour accueillir un présentoir de livres nomades.
– Le temps passant, l’opération est connue des Havrais.

Origine : Plan lecture de la ville du Havre lancé en 2012

Contact : Réseau Lire au Havrestephanie.pezier[at]lehavre.fr – 06.37.53.30.99

L’avis de Livraire : les boîtes et cabanes à livres sont très en vogue. On en trouve dans beaucoup de villes et même des villages. Mais la  mise en valeur et la qualité des livres proposés laissent souvent à désirer. Au Havre, l’offre est appétissante et on sent qu’elle est maîtrisée par des personnes engagées et attentives. Voir aussi le billet d’humeur de Véronique Marie Lombard (avril 2017).

Cabane à lire

4 décembre 2016

Lieu : Bibliothèque jeunesse

Objectifs :
– Créer des espaces intimes modulables
– Inciter à lire, seul ou en duocabane150escargotcabane150

Organisation : Du carton ondulé en rouleau, déroulé pour créer un espace-refuge :
– soit en plusieurs spirales, telle une coquille d’escargot, autour d’un
siège sur lequel a été posé un livre surprise.
– soit sur un seul tour de forme circulaire ou rectangulaire, autour d’un tapis, avec des coussins où s’asseoir, un bac à livres où piocher.

cabanemoustiquaireAtout : Sans que rien ne soit dit, ça fonctionne très bien.

Origine : Médiathèque du Creusot (71), section jeunesse.

Alternative : Les cabanes à lire peuvent également être matérialisées par des moustiquaires de lit suspendues au plafond, sous lesquelles on disposera coussins et livres.

Le pouce-lecture

1 mai 2016

pousse-lecture

 Date :

Mai 2016

Occasion :

Permanent

Lieux :

Bibliothèque, CDI

Objectifs :

  • Pousser des enfants à faire pouce : s’isoler face à un pupitre où est ouvert un livre, tourner les pages, lire seul ou à deux.
  • Donner un coup de pouce à des livres qui en ont besoin

Organisation :

Installer un pupitre et une chaise, à un endroit bien visible, mais dos au public. Y poser un livre ouvert : un album ou un documentaire. En changer très souvent.

Bonus :

Sans que rien ne soit dit, ça fonctionne très bien, parfois à quatre yeux ou deux voix basses. Le pupitre étant dans le passage permet de nombreux arrêts d’enfants avec parfois les parents pour profiter de la lecture. Plaisir et permission de lire par dessus l’épaule des autres.

Origine :

Médiathèque du Creusot (71), section jeunesse. Les bibliothécaires résolvent ainsi la double problématique : que faire des pupitres en dehors des « dégustalivres » et comment donner un coup de pouce à des albums méconnus ou ignorés.

Suggestion :

Faire la même chose en section adulte avec des beaux livres à présenter ouverts, sur pupitre – inclinés ou à plat, en bout d’étagère, sur table.

Eventaire d’écrivain

2 janvier 2016

Date :

Janvier 2016

Occasion :

Venue d’auteur ou prix littéraire

Principe :

Demander à l’auteur dont un livre est promu dans le cadre d’une rencontre annoncée et/ou d’un prix littéraire de partager :

  • des textes sur les dessous de l’écriture du roman ou récit
  • des titres de livres qui l’ont marqué, en veillant à ce que la bibliothèque les ait dans son fonds
  • des objets qui illustrent son univers de vie ou d’écriture

Compléter par une bibliothèque de ses œuvres.

Organisation :

  • Installer sur une étagère bien en vue (ou dans un contenant accrocheur comme une cagette, une valise…) les différents éléments
  • Sans oublier de prévoir un fantôme du livre pré-nominé au cas où les exemplaires mis en prêt seraient tous sortis.

Bonus :

L’éventaire pourrait être photographié et décrit sur le portail de la médiathèque avec des liens vers des articles de presse, un interview, une filmographie, etc.

Suggestion :

Cette mise en scène de l’univers pourrait être faite aussi pour des rencontres entre écrivains et scolaires quitte à aborder des aspects plus intimes des goûts et des passions des invités.

Origine :

Bibliothèque de la ville de Lausanne – Montriond (Suisse)
L’auteur Marie-Jeanne Urech a prêté sa recension de meubles dressée pour son roman L’ordonnance respectueuse du vide (L’Aire) et Nicolas Verdan, son bateau fétiche.

Cette idée a été inspirée à la responsable, Isabelle Cardis, par la lecture d’ Exposer la littérature de Jérôme Bessière et Emmanuèle Payen (Cercle de la librairie, 2015)