titre_actualites

Vos actualités et les nôtres

Livralire met son site au repos

2 septembre 2019

En septembre 2001, je créais ce site avec l’objectif d’aider les professionnels à se repérer dans l’édition jeunesse et de partager des idées de mise en valeur et de promotion de la fiction, dans la dynamique des formations dispensées depuis la création de l’association en 1988.

Aux rubriques d’origine comme la boite à idées (32 idées), le choix du lundi (750 livres), les packs lectures (105 packs), les billets d’humeur (35 billets) se sont ajoutées au fil du temps des actualités, une recension mensuelle de nouveautés, la chronique BD d’Anne Affagard (118 BD), des dégustalivres (4 animations-lecture).

Ceux qui nous suivent sont nombreux et fidèles. Les inscriptions à la liste de diffusion, parfois de l’autre bout du monde, sont régulières. Mais au bout de 40 ans de lecture quotidienne de livres de jeunesse et 18 ans à la barre du site, vient le temps de l’émancipation.

 Il m’est apparu, qu’à 68 ans bientôt, c’était le moment de m’affranchir :
– du calendrier des parutions qui m’oblige une ou deux fois par semaine à plonger dans l’office de la librairie La Mandragore, à remplir des cartons, à charger- décharger le coffre de ma voiture, à lire les piles de nouveautés (je vous accorde que ce n’est pas désagréable quand je le fais au coin du feu, au jardin ou dans mon lit à l’aube…) puis à les rapporter en ville.

– de la masse de lecture qui frôle l’indigestion, notamment en novembre et mars, et qui me fait parfois renoncer à un bon film ou même à un week-end de rando.

– du retour régulier et implacable des chroniques dont le rythme est d’autant plus difficile à tenir que la qualité globale baisse. Pour preuve, à mes débuts j’hésitais entre 3 titres pour le choix du lundi.  Aujourd’hui, même en étant passée à deux lundis par mois en septembre 2018, il m’arrive d’angoisser : que vais-je présenter lundi de très récent et d’intéressant et qu’en plus j’ai sous la main ? Les éditeurs sauvent la mise quand ils m’envoient des services de presse remis quasi quotidiennement en mains propres par Mireille, notre fidèle factrice. Aujourd’hui, la constitution de packs thématiques (10 livres) de qualité pour un niveau d’âge devient une gageure.

– de la littérature jeunesse qui m’aura donné tant d’émotions, appris beaucoup et fait faire beaucoup de belles rencontres. J’ai maintenant besoin et envie de découvrir plus que 20 titres adulte par an (une pile d’essais et de romans m’attend, prête à s’écrouler).

2001-2019 : une longue et belle histoire rendue possible grâce à :
Eric Lombard, soutien et inspirateur, infatigable relecteur, critique exigeant des documentaires sur le climat et l’écologie.
Marie-France Vidal aux manettes pour la mise en ligne des packs et des articles.
Odile Robé, libraire jeunesse à la Mandragore à Chalon, pour les heures passées à partager ses impressions de lecture (ou à essayer de décrypter avec moi certains albums) et à me faciliter la consultation à domicile de l’office avec l’aval confiant des patrons successifs de la librairie.
Marie-Christine Defaut, présidente avisée de l’association Livralire.
Les éditeurs jeunesse généreux en services de presse.
Virginie Volken (Chalon/ Saône), graphiste du site, et Xavier Thevenot (Toulouse), qui a réalisé le site actuel.
Anne Affagard, chroniqueuse BD pendant 5 ans.
Catherine Rizet, raconteuse, et Antonin Bonnot, vidéaste des 4 dégustalivres.
– Et tous les professionnels qui ont partagé leurs bonnes idées.

Septembre 2019 : Livralire réduit la voilure et met le site au repos (Il ne sera plus alimenté mais restera en ligne).

Mais 1, 2, 3 albums continue, ainsi que son blog dans lequel seront présentés des paniers lecture intergénérationnels.

Nous comptons sur les éditeurs pour nous tenir au courant de leurs publications intergénérationnelles (dossiers et services de presse) : albums, documentaires, poésie, nouvelles. Et nous les en remercions par avance.

Nous maintiendrons le lien avec les abonnés (désolée pour celles et ceux qui se sont inscrits cet été qui, comme les autres, ne s’attendaient pas à cette suspension d’activité) en les informant de la présentation sur le blog 1, 2, 3 albums de nouveautés à partager à partir de 10 ans et de fictions à lire et faire lire à des publics ados et adultes de petit appétit.

Merci à tous ceux et celles qui nous ont suivis et particulièrement à celles qui ont, de temps à autre, envoyé des mots de remerciement ou d’encouragement, très appréciés.

Gardez confiance dans la littérature-jeunesse. Lisez. Inventez des moyens pour faire connaître les livres nourrissants. Partagez les idées originales et efficaces de mise en avant et de transmission.

Livresquement et sereinement vôtre,
Véronique Marie Lombard

Les trois albums préférés des voyageurs-lecteurs 2019

20 juin 2019

Depuis janvier 2019, environ 20 000 lecteurs de 10 à 100 ans, ont partagé la lecture de 8 albums. Ils ont été invités en juin à affirmer leurs préférences : désigner 1, 2, 3 titres qui les ont le plus touchés et qu’ils aimeraient offrir ou se faire offrir.

Tous les albums ont recueilli des voix.  Ruby, première fillette noire américaine à avoir intégré une école de blancs raffle tous les suffrages devant Monsieur Ba qui a appris à trois enfants à dessiner dans les rues de Paris. Ils sont suivis de prêt par Chiara qui vit recluse avec son frère dans un beau jardin où a pénétré  Massoud, un garçon venu de la ville en feu.

 

On peut retrouver la sélection complète et les échos de ce 13ème voyage-lecture-intergénérationnel sur le blog qui lui est consacré.

La 14ème saison sera lancée à l’automne 2019. On peut y participer de partout en France et d’ailleurs ! La sélection, les dates de présentation et les conditions d’embarquement sont disponibles sur simple demande.

Contact : Véronique Marie Lombard – asso[at]livralire.org

Bluettes au vitriol

21 mai 2019

Si vous cherchez un spectacle  intelligent, fin et joyeux qui détende votre public adulte ou vos amis, nous vous conseillons vivement de faire venir un duo chalonnais.

Catherine Weissmann, accompagnée de l’accordéoniste Gilbert Drigon, récite treize poèmes puis chante sept chansons du tonitruant humoriste Francis Blanche (1921-1974), parolier de 200 chansons, dont les célèbres La Pince à linge ou Le Complexe de la Truite.

On rit franchement. On sourit jaune. On est attendri.
On est foudroyé par la qualité du texte remarquablement mis en valeur par l’interprète.
Un moment d’émotion inoubliable. Une occasion aussi de mettre en valeur et de faire sortir des chansons et des recueils de poésie.

Conseil de Livralire : ne pas se priver de ce récital goûteux et très abordable qui peut être donné dans des lieux très divers y compris à domicile.

A Chalon/ Saône, le spectacle sera donné en 2e partie de soirée le samedi 5 octobre 2019 à 20 h 45, au studio 70, rue de Lyon. Réservation via contacts.

Contacts :  Tél : 06 01 27 66 72 /  Mail : cagibi@orange.fr

Braderie de livres jeunesse

29 avril 2019

 

Jacqueline Duhême, une vie en couleurs

25 mars 2019

Exposition gratuite à Paris.

Qui veut faire goûter aux enfants des textes poétiques du 20e siècle trouvera en bibliothèque ou en librairie des oeuvres d’Eluard, de Prévert, de Cendrars, de Supervielle, illustrées par Jacqueline Duhême.

Cette artiste nonagénaire a été l’imagière des poètes de qui elle était l’amie et à qui parfois elle demandait d’écrire pour avoir à dessiner et ainsi sortir de la dèche. Elle a aussi illustré des textes à portée philosophique comme Une toute petite fille de Raymond Rener (Gallimard), L’enfant qui attendait le train de Jean d’Ormesson, Le livre des droits de l’homme de Robert Badinter.

 

Nombre de planches originales, en noir et blanc ou aquarellées, fourmillant de petits personnages pleins de vie, sont exposées à la bibliothèque Forney, hôtel de Sens à Paris 4e, jusqu’au 13 juillet 2019.

Qui ne connaît que la Jacqueline Duhême illustratrice, découvrira en visitant la très riche exposition, qu’elle a, après une enfance mouvementée :
– exercé bien des métiers : vachère, nourrice, ouvrière chez Pathé Marconi
– travaillé comme petite main pour Matisse
– créé des tapisseries façon Aubusson
– été reporter aux petits pinceaux pour le magazine Elle, racontant en 1961 le voyage des Kennedy à Paris, suivant en 1964 le Général de Gaulle dans une tournée africaine.

On aurait aimé être de ses amis pour recevoir une lettre dans une enveloppe illustrée. Il n’est peut-être pas trop tard, si elle pratique encore l’art de la correspondance !

Cette expo est un régal ! On sort de cette traversée du siècle, léger avec des perles dans les yeux !