titre_boite_idees

Des pistes pour vivifier la lecture

Le pouce-lecture

1 mai 2016

pousse-lecture

 Date :

Mai 2016

Occasion :

Permanent

Lieux :

Bibliothèque, CDI

Objectifs :

  • Pousser des enfants à faire pouce : s’isoler face à un pupitre où est ouvert un livre, tourner les pages, lire seul ou à deux.
  • Donner un coup de pouce à des livres qui en ont besoin

Organisation :

Installer un pupitre et une chaise, à un endroit bien visible, mais dos au public. Y poser un livre ouvert : un album ou un documentaire. En changer très souvent.

Bonus :

Sans que rien ne soit dit, ça fonctionne très bien, parfois à quatre yeux ou deux voix basses. Le pupitre étant dans le passage permet de nombreux arrêts d’enfants avec parfois les parents pour profiter de la lecture. Plaisir et permission de lire par dessus l’épaule des autres.

Origine :

Médiathèque du Creusot (71), section jeunesse. Les bibliothécaires résolvent ainsi la double problématique : que faire des pupitres en dehors des « dégustalivres » et comment donner un coup de pouce à des albums méconnus ou ignorés.

Suggestion :

Faire la même chose en section adulte avec des beaux livres à présenter ouverts, sur pupitre – inclinés ou à plat, en bout d’étagère, sur table.

Eventaire d’écrivain

2 janvier 2016

Date :

Janvier 2016

Occasion :

Venue d’auteur ou prix littéraire

Principe :

Demander à l’auteur dont un livre est promu dans le cadre d’une rencontre annoncée et/ou d’un prix littéraire de partager :

  • des textes sur les dessous de l’écriture du roman ou récit
  • des titres de livres qui l’ont marqué, en veillant à ce que la bibliothèque les ait dans son fonds
  • des objets qui illustrent son univers de vie ou d’écriture

Compléter par une bibliothèque de ses œuvres.

Organisation :

  • Installer sur une étagère bien en vue (ou dans un contenant accrocheur comme une cagette, une valise…) les différents éléments
  • Sans oublier de prévoir un fantôme du livre pré-nominé au cas où les exemplaires mis en prêt seraient tous sortis.

Bonus :

L’éventaire pourrait être photographié et décrit sur le portail de la médiathèque avec des liens vers des articles de presse, un interview, une filmographie, etc.

Suggestion :

Cette mise en scène de l’univers pourrait être faite aussi pour des rencontres entre écrivains et scolaires quitte à aborder des aspects plus intimes des goûts et des passions des invités.

Origine :

Bibliothèque de la ville de Lausanne – Montriond (Suisse)
L’auteur Marie-Jeanne Urech a prêté sa recension de meubles dressée pour son roman L’ordonnance respectueuse du vide (L’Aire) et Nicolas Verdan, son bateau fétiche.

Cette idée a été inspirée à la responsable, Isabelle Cardis, par la lecture d’ Exposer la littérature de Jérôme Bessière et Emmanuèle Payen (Cercle de la librairie, 2015)

Panier d’emprunt

30 septembre 2015

Date :

septembre 2015

Objectifs :

Améliorer l’accueil du public

Avantages :

  • Libérer les mains de ceux qui viennent emprunter en bibliothèque et ne savent que faire des documents qu’ils mettent de côté au fur et à mesure de leur déambulation et de leur choix.
  • Inciter à emprunter et à remplir « son panier »

Principe :

Une pile de paniers est installée sur un socle à roulettes dans la zone d’accueil. L’usager peut prendre un panier en entrant et le rendre facilement en enregistrant lui-même ses prêts (à Augsbourg) ou en le faisant faire par des bibliothécaires à la banque de prêt (à Ulm).

Origine :

Médiathèques d’Augsbourg et d’Ulm (Allemagne)

Cette idée est à rapprocher des sacoches de prêt proposées aux lecteurs par certaines bibliothèques françaises. Les sacoches appartiennent aux usagers qui les utilisent pour faire leur marché à la bibliothèque et/ou rapporter leurs emprunts à la maison.

Banc d’animation

2 janvier 2015

bancgd

Date :

Janvier 2015

Occasion :

Animation lecture

Depuis le temps qu’on en rêvait, la médiathèque de Cherves-Richemont l’a fait ! A la demande de Rachel et Chantal, bibliothécaires jeunesse, le menuisier de la commune a réalisé deux bancs d’animation dans des matériaux en harmonie avec le mobilier.

Principe :

Support plan pour jouer des « dégustalivres »  (créés par Livralire et des bibliothécaires) qui permettent aux enfants de visualiser le déroulement du récit.

Création :

En faire faire deux d’un coup. Pour garantir la stabilité, l’artisan a renoncé à rendre les bancs pliants.

Dimensions :

L= 1,15m / l= 0,60 m / H= 0,55m

Avantages par rapport à une table :

  • Largeur réduite qui facilite les manipulations
  • Hauteur limitée qui assure aux enfants spectateurs une bonne visibilité

Bonus :

Le banc peut aussi servir de siège pour l’animateur ou de table pour poser les livres à la verticale au fur et à mesure de leur présentation.

Conseil Livralire :

Veiller à supprimer tout ce qui pollue visuellement dans le fond et sur les côtés.

Origine :

Médiathèque de Cherves-Richemont (Charente)

Utiliser des pupitres pour présenter des livres illustrés

2 mai 2014

Occasion :

Animation lecture

Principe :

La 30e idée de cette boîte est toute simple mais surprend les bibliothécaires lors des stages de « dégustalivres » animés par Livralire : l’utilisation d’un pupitre à musique comme support de présentation d’albums.

Organisation :

Un pupitre face au public avec le livre grand ouvert. Un deuxième, placé tête-bêche face au lecteur, sur lequel poser le texte à dire (soit un 2e album, soit le texte scénarisé)

Avantages :

Le livre n’est plus tenu à bout de bras, l’animateur-lecteur a les mains plus libres
Le livre est grand ouvert, les auditeurs le voient tous et bien

Conseils :

On peut tirer parti au maximum des pupitres en créant un scénario de présentation de l’album, pas forcément linéaire ni exhaustif. Le présentateur disposera les feuillets du scénario sur le pupitre face à lui. Chaque feuillet contiendra le texte à lire avec annotations : ordre de présentation des pages, utilisation d’un cache provisoire, etc. Le texte peut-être récupéré en utilisant un scanner et un logiciel OCR (reconnaissance de caractères)

Coût :

Un pupitre de chef d’orchestre, noir, à fond plein de préférence, coûte autour de 30 euros

Bonus :

  • Mis à l’horizontale, le plateau du pupitre facilite le déploiement des albums pop-up (idée de la Médiathèque de Chasseneuil du Poitou)
  • En dehors des animations, le pupitre peut servir de présentoir mobile pour des beaux livres ouverts